Jean fit ce qu’on lui avait appris pendant des années : un examen de la situation et de lui-même. En dépit de quelques douleurs, il ne semblait pas blessé, crasseux certes mais indemne.

L’endroit semblait plutôt agréable : une campagne, quelques bosquets d’arbres et arbustes et pas très loin, semble-t-il d’après le bruit, un petit ruisseau. Peut-être de quoi reprendre apparence humaine.

Jean dirigea donc ses pas vers le bruit de la source. En contournant un bosquet, il aperçut ce qui lui semblait une jeune femme blonde armée d’un arc. Pour ce qu’il arrivait à discerner, ses vêtements semblaient aussi mal en point que les siens et la jeune femme observait son environnement comme lui-même venait de le faire quelques minutes plus tôt. Si ce n’eut été la flèche à moitié encochée dans l’arc, Jean serait allé la rejoindre en courant mais, étant lui-même complètement désarmé dans un endroit inconnu, il préféra se manifester en restant à distance, pas très loin du bosquet au cas où l’inconnue aurait des intentions agressives. Il leva les bras au ciel et cria :

- Hé Ho

L'inconnue se tourna rapidement face à lui. Cette fois l'arc était tendu. Jean fut surpris de la jeunesse de la femme. De sa position, il arrivait à voir ses yeux d'un bleu très clair qui le fixaient. Ce n'était pas la première fois qu'il était du mauvais côté de l'arme. Mais ce qui le surprenait était la résolution qu'il pouvait deviner dans ce regard. Très souvent, les soldats qui l'avaient déjà mis en joue tremblaient autant que lui. Cette fois, cétait différent, la personne qu'il avait en face de lui avait l'expression un peu vide de ceux qui ont déjà pris des vies et pas qu'une fois. Il fallait la jouer en douceur, songea jean.

- N'ayez pas peur. Je suis juste un voyageur égaré. Je ne vous veux aucun mal. Je crains d'avoir eu un accident et je ne sais pas du tout ou je suis. Pouvez-vous m'aider ?

 

suite de l'histoire ici


AUTEUR de ce texte et de la fiche de Jean-Martial-Marsoin: jeaubert
Auteur de la fiche d'Adelheid de Guillemin: skypwith


licence Creative Commons BY NC ND. Pour respecter les termes de la licence choisie, l’utilisateur doit, pour toute exploitation, mentionner le nom de l’auteur. Il ne peut apporter de modifications et donc créer des oeuvres dérivées de ces contenus ni les exploiter dans un contexte commercial.